• Kyaw Soe : Un parmi d’autres ?!

    by  • 17/06/2014 • En Images

    Lasix for treatment of wet lung
    Methandienone usage

    Methandienone with food

    Khao Sarn est le paradis du touriste occidental en Thailande. Point de chute de la majorité des arrivants à Bangkok, ce quartier est symbolique du marché touristique Siamois. Deux rues concentrent l’essentiel des festivités : Khao Sarn Road et Rambuttri road. Les cafés succèdent aux restaurants qui sont eux mêmes bordées de boutiques de souvenirs et salons de massages. Les rues sont encombrés par des vendeurs ambulants et les étals de brochettes, insectes, nouilles, et boissons en tout genre. On y trouve de tout. Du nem au faux permis de conduire, de la prostituée au tee-shirt de contrefaçon. Les néons et la musique omniprésente donnent l’impression de se balader dans une boîte de nuit géante. On a bien pris soin d’occidentaliser le style, la décoration des bars, les goûts…

    Les touristes quand à eux, se ressemblent. Débardeur au logo d’une marque de bière, short, tongs pour les hommes comme pour les femmes.

    À Khao Sarn à part un temple à visiter, on consomme… Et on négocie. 50 bahts (1,25 euros) sur un tee shift qui en vaut 180, 20 bahts, sur une paire de tong qui en vaut 100. Le paradoxe étant que le touriste qui négocie pour gagner son euro le fait avec quelqu’un qui en gagne entre 25 et 50 par mois…  Ce quelqu’un, 90% du temps est  Birman.

    Kyaw Soe.

    Kyaw Soe a 19 ans. Comme des milliers d’autres il est l’une des petites mains du secteur touristique. Son job ? Ramener des clients dans le salon de massage qui l’emploie en brandissant une pancarte et en hélant les passants. 5 Bahts par clients rameuté, 1 euro gagné tous les 8 clients donc… Mais Kyaw Soe n’est pas mécontent de son job. Au cours des trois dernières années de travail en Thailande, il a notamment connu l’usine de chaussures où les conditions de travail sont pires.. Ses deux soeurs y travaillent toujours.
    Kyaw rêve d’acheter un terrain avec ses frères et soeurs afin d’installer un petit business en Birmanie. Orphelin à l’âge de 7 ans il ne peut compter que sur lui et sa fratrie.
    Bangkok n’est pas pour autant provisoire. Il le sait et l’accepte.

    En attendant il met de l’argent de côté, essaie de rentrer une fois par an dans sa région natale pour la fête de l’eau et essaie de se trouver une girlfriend avec qui il pourra se marier bientôt.